White fold

Notre deuxième série de l’année 2017 appartient à notre section playground, espace d’expression ludique. Il s’agit moins pour nous de présenter un look que des explorations libres à partir d’une pièce ou d’une tenue.

Nous sommes partis d’un haut cos, blanc en coton qui nous a séduits pour sa grande collerette à petit plissé. Une ligne épurée, sauf pour cet élément un peu désuet, mais qu’on trouvait très élégant. Dès que Charlotte l’a porté, c’était un peu un Pierrot lunaire qui se serait joué du genre – femme aux long cheveux roux.

Cette collerette, c’était aussi un écho à la peinture hollandaise : les fraises sur l’habit noir et sévère, ici revues en blanc, avec plus de douceur et de légèreté.

La peinture nous inspirait aussi dans les gestes et les poses, avec la douceur d’un Picasso période rose ou néoclassique : la coiffure, comme une scène de genre, mais aussi des réminiscences d’un Arlequin ou d’une femme à l’éventail.

colar-2colar-6colar-5colar-4colar-8colar-3colar-7colar-1

Texte : Thibaut Casagrande