SERO PARIS

 

 

« Déshabiller le corps humain de l’industrie de la mode » 

Pour notre premier post sur la nouvelle version de notre blog, ce sont les créations de la marque Sero que nous avons tenu à présenter.

Sero Ho fait des vêtements qui veulent s’inspirer de l’air du temps de manière critique : influencé par l’art, il cherche à questionner nos perceptions du corps et de ce qu’on lui fait porter, voudrait « déshabiller le corps humain de l’industrie de la mode ».

Par des jeux de superpositions et d’assemblage, des traits de démesure, il propose des pièces surprenantes qui déconstruisent nos idées du vêtement et les marques binaires du genre qui séparent les vestiaires hommes et femmes.

Philippe en blanc et Charlotte en noir – chacun porte un haut enveloppant comme une carapace. Sero assemble les pièces comme des écailles, redouble les manches, joue des bords-côtes et superpose.

La pièce que porte Philippe comprend ce sweat d’université US, une pièce classique.  Mais ici les lettres sont rayées, refusent la lecture facile des logos. Devant, l’ouverture sur l’abdomen rend l’ensemble un peu fragile, comme la grande bande qui ceint la taille de Charlotte.

Sero incarne pour nous une proposition radicale que nous sommes heureux de présenter.

 

Découvrez l’univers de la marque sur son site

www.sero-paris.com